Partenaires

Nouvelles

Nos séjours Ski sont en ligne

Destination Doucy

N'hésitez pas à nous contacter

 

Circuit au Ladaklh, le petit Tibet himalayen du 16 au 28 août 2020 PDF Imprimer Envoyer

 

Circuit au Ladakh, le petit Tibet himalayen du 16 au 28 août

 

Jour 1: Vol Bruxelles-Delhi

Arrivée à l'aéroport international de New Delhi. Votre chauffeur personnel vous attend à l'aéroport et vous amène à votre hôtel.

Transfert de l'aéroport à l'hôtel

 

Jour 2: Départ très tôt dans la matinée pour prendre le vol Go Air vers Leh. Départ à 8h35, arrivée à 9h55.

Transfert à l’hôtel à Leh.

Après-midi libre pour se reposer et s’acclimater à l’altitude (3500 m) de la capitale du « Petit Tibet ». Leh est la plus grande ville du Ladakh avec sa dizaine de milliers d’habitants. La ville est enclavée dans la haute vallée de l’Indus, située à 3500 m. C’est l’occasion d’y découvrir la terre autrefois foulée par les caravanes en provenance du Tibet et d’Asie centrale. La population Ladakhie vivant à Leh est très accueillante et une balade tranquille dans les marchés de la capitale, vous fera découvrir les robes folkloriques des femmes.

Découverte et balade tranquille dans les marchés de la capitale

Leh, capitale du Ladakh, est située dans la partie orientale du Jammu et du Cachemire, au carrefour de la célèbre « Route de la soie », qui va du Sinkiang à l’Asie occidentale et aux plaines de l’Inde. Ici, vous trouverez de quoi nourrir votre esprit grâce aux monastères de Shey, Hemis, Alchi, Thikse et Lamayuru.

Ruthpa guetshouse

 

Jour 3: Visite de Thiksey, Shey, Matho et Stok

Vous avez rendez-vous ce matin au monastère de Thiksey, bâti dans un beau site surplombant la vallée (si vous partez très tôt, vous pouvez assister aux prières). Le monastère doit en particulier sa renommée à ses étonnantes fresques et à son architecture qui rappelle le Potala de Lhassa. Vous poursuivez vers le monastère de Shey, palais des rois du Ladakh jusqu’au XVIe siècle, puis vers le monastère de Matho, bâti sur un promontoire qui offre un sublime panorama sur la vallée de l’Indus et la chaîne du Ladakh. Enfin, vous gagnez le palais de Stok, où vit la dernière reine. Toute une partie du palais est aménagée en musée où sont exposés de très beaux perak, cette coiffe ladakhi recouverte de turquoises et coraux, ainsi que de précieuses tangka, des objets usuels et des photographies anciennes.

Découverte de Thiksey

Tiksey est bâti dans un beau site surplombant la vallée (si vous partez très tôt vous pourrez assister aux prières). Le monastère doit en particulier sa renommée à ses étonnantes fresques et à son architecture qui rappelle le Potala de Lhassa.

Découverte du monastère de Shey

Continuation vers le monastère de Shey, palais des rois du Ladakh jusqu’au XVIe siècle. La famille royale quitta Shey pour s’installer au palais de Stok sous la pression des Dogra du Cachemire, qui leur disputaient le commerce de la fameuse laine pashmina.

Découverte du monastère de Matho

monastère de Matho bâti au déboucher d’une gorge de la chaîne du Zanskar sur une éminence qui offre un sublime panorama sur la vallée de l’Indus et la chaîne du Ladakh.

Découverte du Palais de Stok

L’excursion se poursuit au Palais de Stok où vit la dernière reine. Toute une partie du palais est aménagée en musée (fermé en hiver). Y sont exposés de très beaux perak, cette coiffe ladakhi recouverte de turquoises et coraux, ainsi que de nombreuses et précieuses tangka, des objets usuels et des photographies anciennes.

Ruthpa guetshouse

 

Jour 4: De Leh vers Uleytokpo en passant par Likir

Départ dans la matinée, après le petit déjeuner en direction de Likir.

En remontant le l’Indus (fleuve), les paysages superbes mènent jusqu’au monastère de Likir (Le serpent enroulé).Le nom du monastère provient de l’esprit de deux grands serpents qui y résideraient, Nanda et Taksako. Le monastère est très typique avec sa statue de Bouddha dorée de 25 mètres de haut, il est considéré comme l’un des plus beaux de la région.Après la visite, reprise du voyage en direction d’Uletokpo, un petit village situé au milieu des vergers d’abricots. Visite du village et déjeuner. Reprise du voyage vers Rizong, et son superbe monastère. Secrètement enfouit au fond d’une vallée escarpée, le monastère de Rizong, est très impressionnant. Très traditionnel, le monastère également connu sous le nom de Changchublin Vurma possède de nombreux réceptacles d’offrandes en argent contenant des reliques du fondateur et de sa famille.

Découverte du monastère de Likir

Le monastère de Likir Gompa est situé à environ 52 km à l'ouest de Leh, la capitale du Ladakh,, du district du même nom, dans l'État du Jammu-et-Cachemire en Inde à une altitude de 3 510 m. Naguère le village de Likir se trouvait sur un axe commercial important qui reliait les monastères de Tingmosgang, de Hemis à la capitale Leh. Aujourd'hui la vallée étant devenue moins fréquentée, il tombe progressivement dans l'oubli.

Visite du village d'Uleytokpo

Uletokpo est un village enchanteur situé à 70 km à l'ouest de Leh sur l'autoroute Leh - Srinagar. L'altitude d'Uletokpo est de 10 000ft (3040m). Uletokpo est une escale idéale pour s'acclimater au climat et à l'altitude du Ladakh. Uletokpo est un hub central dans la ville.

Visite du superbe monastère de Rizong

Secrètement enfouit au fond d’une vallée escarpée, le monastère de Ridzong, est très impressionnant. Très traditionnel, le monastère également connu sous le nom de Changchublin Vurma possède de nombreux réceptacles d’offrandes en argent contenant des reliques du fondateur et de sa famille.

Camp Delight

 

Jour 5: Journée à Lamayuru

Le matin, excursion au monastère de Lamayuru que vous atteindrez en suivant une route en lacets. Visite du monastère de monastère de Lamayuru dans un hallucinant cade minéral. Le monastère Yuru ou «Yung-dung Thapa Ling» est le plus ancien et le plus grand gompa du Ladakh avec une population d'environ 150 moines résidents en permanence. Deux cent moines et lamas y vivent. Il fut fondé à l'instigation de Nāropa ou de Rinchen Zangpo, le grand bâtisseur et appartient à la lignée Drikung de l'ordre Kagyudpa ou Kadompa fondée par Skyoba Jigten Gompo ou Ratna Shri, en sanscrit et Rintchen Pal en tibétain (1143-1212). Le gompa comptait initialement cinq bâtiments, et quelques vestiges des bâtiments peuvent toujours être vus. Une grotte abrite des statues de Tilopa, Milarepa et Nāropa et une statue de Vairocana se trouve dans le monastère. On peut y voir les masques utilisés annuellement pour le festival de danse. L'histoire du Monastère est consignée dans un manuscrit non publié de Nima Rangdol conservé au Monastère. Il a, par le passé, logé jusqu'à 400 moines, dont beaucoup sont désormais basés dans les cellules entourant les villages. A Lamayuru se déroulent deux festivals de danses masquées annuels, dans les deuxième et cinquième mois du calendrier lunaire tibétain, lorsque tous les moines des gompas environnants se rassemblent pour prier.

Continuation pour la vallée de Timosgang et Tia où s’étagent en terrasses champs d’orge, vergers de pommiers et d’abricotiers et bosquets de saules et peupliers. Découverte à pied du village de Tia, l’un des plus pittoresques du Sham (bas-Ladakh) et sa nonnerie. Vous partagerez un moment de convivialité avec une famille ladakhi et aurez la possibilité de découvrir l’intimité d’une demeure traditionnelle.

En fin d’après-midi, retour vers Uletokpo.

Visite du monastère de Lamayuru

Lamayuru est le plus ancien des monastères tibétains du Ladakh.Construit au 11 ème siècle, il est situé dans la vallée et entouré par les montagnes. Selon la légende, un disciple de Bouddha aurait fait une offrande constituée d’eau et de « torma » (gâteau sacrificiel fait de farine et de beurre) aux esprits de la montagne. S’en suivi alors une forte pluie qui auraient fait pousser de l’orge. Le monastère a été constamment agrandit au fil des siècles et reste très actif de nos jours.

Camp Delight

 

Jour 6: D’Uleytokpo vers Leh en passant par Alchi

Retour à Leh (environ 3-4h de route). Sur le trajet, Découverte du monastère d’Alchi, l’un des plus beaux du Ladakh dont la fondation est attribuée au Grand Traducteur Rinchen Zangpo (Rin-chen-bzang-po; 958–1055). Le Sumstek, sa salle de culte, renferme des statues monumentales de Maitreya, Ava-Lokisteshvara et Manjusri. Situé au coeur d’un joli village niché dans un méandre de l’Indus entre vergers d’abricotiers et montagnes vertigineuses, le sanctuaire doit surtout sa célébrité à ses merveilleuses fresques qui dénotent une grande influence de l’art du Cachemire et qui constituent un des sommets de l’art pictural de l’Himalaya indien avec le sanctuaire de Tabo (région du Spiti, Etat de l’Himachal Pradesh) . D’une remarquable facture elles déclinent les mille bouddhas, représentent le grand traducteur Richen Zang-po et de remarquables exemples de mandalas. Puis arrêt à Basgo. Vous découvrirez l'ancien palais royal en partie en ruines et de superbes fresques du XVIe siècle et son temple dédié à Maitreya, Le Boudhha du Future. La forteresse de briques de terre crue de Basgo Gompa est perchée dans les contreforts de la chaîne du Ladakh, entre l'Himalaya et les chaînes de montagnes du Karakoram. La citadelle et les trois temples situés à l'intérieur de ses murs en pisé ont été construits par le roi tibétain Grags-pa-'bum et ses descendants dans aux 16ième et 17ième siècles. Le Chamchung, Chamba Lakhang, et les temples Serzang, situé sur un monticule artificiel dans le centre du complexe, sont dédiés au Bouddha Maitreya-la cinquième réincarnation de Sakyamuni. Les façades du temple sont peintes de couleurs vives et leurs murs intérieurs sont recouverts de peintures murales représentant des épisodes de la vie de Bouddha et des portraits de bienfaiteurs des temples. La plus grande des trois structures une statue dorée du Bouddha Maitreya de 14 mètres de haut. La population des environs, y compris les occupants du monastère de Hemis à proximité, continue à utiliser les temples pour les cérémonies et les jours fériés. Malgré les réparations régulières réalisées par la communauté, la structure même des temples est en péril.

Visite des temples et monastères d'Alchi Gömpa

Vous visiterez les temples dont le Dukhang et Sumstek. Les peintures et gravures à l’intérieur sont sublimes et très colorées ayant été influencées par les décors caractéristiques du Cachemire indien

Découverte du village de Basgo

Basgo était l’ancienne capitale du bas-Ladakh, ancien siège de la dynastie impliquée dans l’unification de la région. Le palais de Basgo possède de nombreux lieux de culte tous dédiés à Maitreya. C’est l’un des palais du Ladakh qui possède les plus fines peintures et décorations.

Ruthpa guetshouse

 

Jour 7: Découverte de Hemis, Chemrey et Thak Thok

Visite du monastère d’Hémis situé à environ 1h20 de route de Leh. Le monastère de Hémis a été construit en 1672 par le Roi Senge Nampar Gyalva et basé sur le modèle tibétain. Le monastère d’Hémis reflète la culture bouddhiste et la vie en harmonie parmi de telles conditions climatiques dures du Ladakh. Particulièrement célèbre pour ses danses et une gigantesque thanka déployée tous les 12 ans, Hémis accueille la plus vaste communauté monastique du Ladakh.

Puis découverte des monastères de Chemrey et Thak-Thok.Chemrey est un magnifique monastère-forteresse fondé en 1644. Le monastère est connu pour ses textes sacrés en feuilles d’argent et lettrines d’or. Puis non loin découverte du monastère de Thak-thok, situé au-dessus du village de Sakti. Thak-thakGompa est le représentant unique au Ladakh de l’ordre des Nyingmapa, la secte la plus ancienne. Si vous le souhaitez, vous pouvez rejoindre le monastère de Chemrey à pied à travers la campagne depuis le monastère de Thak-Thok.

Route vers Hémis et Visite du monastère d’Hémis

Le monastère de Hémis a été construit en 1672 par le Roi Senge Nampar Gyalva et basé sur le modèle tibétain. Le monastère d’Hémis reflète la culture bouddhiste et la vie en harmonie parmi de telles conditions climatiques dures du Ladakh. Particulièrement célèbre pour ses danses et une gigantesque thanka déployée tous les 12 ans, Hémis accueille la plus vaste communauté monastique du Ladakh

Découverte du monastère de Thak-thok

Thak-thakGompa est le représentant unique au Ladakh de l’ordre des Nyingmapa, la secte la plus ancienne.

Découverte du monastère de Chemrey

A pied à travers la campagne depuis le monastère de Thak-Thok vous pouvez rejoindre le monastère de Chemrey.

Ruthpa guetshouse

 

Jour 8: De Leh à Hunder

La route de Leh vers la vallée de la Nubra (Nubra Valley) franchit le col de Khardung La (la plus haute route carrossable du monde) à 5602m à environ 39 km de Leh.

Du col, la vue sur la vallée de l’Indus et la chaîne du Karakoram est des plus grandioses. Vers le sud, on peut admirer à perte de vue les pics et les crêtes de la chaîne du Zanskar tandis qu’au nord se dressent les géants du massif de Saser. La Vallée de la Nubra est aussi connue sous le nom de Ldumra ou ‘vallée des fleurs’. Elle sépare les chaînes du Ladakh et du Karakoram et son altitude moyenne est d’environ 3200m au-dessus du niveau de la mer. Elle est en réalité constituée de deux vallées où serpentent les rivières Shyok et Nubra qui naissent toutes deux des glaciers du K2, le deuxième sommet du monde à 8611m). Les parties planes des bassins des rivières sont constitués de déserts de pierre et de sable et zones alluvionnaires. Les villages verdoyants sont entourés de bosquets de saules et de peupliers. Jusqu'à la décolonisation, la vallée de la Nubra était un centre de commerce important sur l’une des anciennes routes de la soie qui franchissait la chaîne du Karakoram pour atteindre la région désertique du Xinjiang (l’ancien Turkestan oriental). Visite du monastère de Diskit auquel on accède par sentier jalonné par une kyrielle de 108 chortens. Magnifiquement perché au-dessus du village, il offre des vues spectaculaires sur la région. Le monastère est riche et abrite une importante collection de thangkas, de magnifiques statues géantes, d’effigies de Bouddha et de vieilles peintures murales qui témoignent de nombreuses influences culturelles. Il a été construit par Lama Sherab Zangpo de Stod vers 1420 (la photographie est interdite à l’intérieur du monastère). Diskit est le village principal de la vallée de la Nubra, composé d’un petit marché et plusieurs échoppes

Route vers Hunder

Visite du monastère de Diskit

Magnifiquement perché au-dessus du village, il offre des vues spectaculaires sur la région. Diskit est le village principal de la vallée de la Nubra, composé d’un petit marché et plusieurs échoppes

Snow Leopard Guest House

 

Jour 9: Hunder – Panamik – Sumur (3200 m) – Hunder

Dans la matinée nous prendrons la route en direction de Panamik, située au nord de la vallée de la Nubra. Vous pourrez contempler les sources d’eau chaude ainsi que les magnifiques montagnes qui entourent la ville de Panamik.

Sur le chemin de retour vers Hunder, visite du village de Sumur et Samstanling Monastery.

Snow Leopard Guest House

 

Jour 10: Retour vers la ville de Leh en empruntant le col du Khardung La.

Ruthpa guetshouse

 

Jour 11: De Leh vers Lac Pangong – en voiture personnelle / 146 km

Départ dans la matinée, après le petit déjeuner en direction du lac superbe salé de Lac Pangong. Situé à une altitude de 4250 m, le Lac de Pagong Tso s’étend sur 134 km reliant l’Inde au Tibet. En chemin, visite du monastère de Stakna puis passage du col de Chang La à 5183 m.

 

Jour 12: De Pangong Tso vers Leh – en voiture personnelle / 146 km

Départ dans la matinée, après le petit déjeuner en direction de Leh.

Ruthpa guetshouse

 

Jour 13: ‎Journée libre à Leh

Après une bonne nuit de sommeil, profitez d’une journée de repos pour découvrir Leh. Cet ancien carrefour entre le Tibet et l’Asie central, fut un important centre de commerce où les caravanes faisaient halte avant de rejoindre le Cachemire sur l’ancienne route de la soie. Vous observez ce métissage aussi bien dans l’architecture, l’art, la religion et les doux visages locaux qui vous sourient. Baladez-vous dans le vieux quartier qui se trouve sous le palais royal où les femmes ladakhis, vêtues de robe noire et ceinture fuchsia, vendent leurs légumes. Parcourez le vieux bazar remplit d’artisanat local, idéal pour trouver des souvenirs à ramener pour vous et vos proches.

Ruthpa guetshouse

 

Jour 14: Vol Go Air G8-204 dans la matinée en direction de Delhi. Départ à 8h20, arrivée à 9h55.

Une fois arrivée à Delhi, enregistrement à l’hôtel puis visite de la ville et notamment les monuments de la nouvelle et vielle ville : Qutub Minar, Humayun Tomb, Jama Masjid et Chandni Chowk.

Après-midi libre, possibilité de shopping dans cette grande métropole.

Visite de la vieille ville de Delhi

Visite de la ville et notamment des monuments de la vieille ville (Old Delhi) : la plus imposante mosquée d'Inde Jama Masjid, le mausolée de Humayun, le Fort Rouge et Qutub Minar, la plus haute tour en pierre d'Inde.

Visite de New Delhi

Découverte de la ville de New Delhi et de ses monuments tels l’India Gate, le Lotus Temple (ou temple Bahai), Connaught Place.

Evoke Lifestyle

 

Jour 15: Transfert à l’aéroport international de New Delhi et vol retour vers Bruxelles

 

Prix: 2 190 €

 

Ce prix comprend:

- les vols internationaux

- 14 nuitées en chambre double dans des hôtels de catégorie standard/confort

- les petits déjeuners à New Delhi et Leh et la pension complète dans les autres villes (petits déjeuners, déjeuners et diners).

- Frais pour l’obtention du permis pour la visite de la vallée de Nubra et lac Pangong

- Les frais d’entrées dans les monuments principaux prévus dans votre itinéraire sauf à Delhi.

- Les transferts terrestres en Tempo Traveller avec un chauffeur anglophone. Les véhicules sont climatisés et équipés avec des ceintures de sécurité.

- Le guide francophone local pour toutes les visites mentionnées au Ladakh (du jour 3 au jour 12 inclus)

- Le vol Delhi - Leh - Delhi

- Une démonstration de préparation de momos (spécialité de beignet vapeur himalayen) et nourriture ladhakie avec une famille. Diner en famille.

- Les frais de visas

 

Le prix ne comprend pas:

- Les assurances

- Les boissons et dépenses personnelles

- Le supplément single : 340€ par chambre

 

Vaccination : Aucun vaccin n’est obligatoire pour se rendre en Inde. Toutefois, selon vos antécédents médicaux, il est nécessaire de prendre conseil auprès de son médecin traitant ou d’un centre de médecine tropicale.

Ladakh : En raison de sa localisation, la connexion téléphonique et/ou Internet peut être limitée voire impossible par certains endroits. Pensez à communiquer les coordonnées de vos proches à votre conseiller voyage si vous souhaitez que l’on fasse parvenir quelques nouvelles pendant votre séjour.

Photo : Dans certains lieux, les appareils photos ne sont pas autorisés, afin de respecter les locaux, coutumes, croyances.

Chauffeur : Nos chauffeurs parlent un anglais basique, de quoi se comprendre mutuellement pour les points de rendez-vous. En Inde, les chauffeurs ne sont pas guides, ils restent avec vos affaires et la voiture. Il vous attendra au parking pendant les visites.

Temple : Certains temples sont partiellement, voire totalement interdits aux non hindous. Soyez attentifs aux écriteaux mentionnant « NON HINDOUS NOT ALLOWED » pour ne pas offenser les pratiquants.

Hotel : En Inde, il y a plusieurs catégories d’hôtels (pas valable dans toutes les villes) : les guesthouses (équivalent à des maisons d’hôtes), standard (3*), confort (4*), luxe (5*) et Palace (luxe dans le style heritage, très onéreux).

Dress code : les indiens sont pudiques, hommes comme femmes. Par respect, nous vous conseillons, au plus court, de porter des T-shirts et des bas au-dessus des genoux.

ATTENTION, pour certains temples du Tamil Nadu, des tenues traditionnelles indiennes peuvent être nécessaires pour entrer.

Internet : Selon les zones dans lesquelles vous voyagerez, vous pouvez avoir un accès limité à Internet. Il est fréquent que les hôteliers fassent payer la connexion (à l’heure ou à la journée).

Pourboires : Les pourboires sont une coutume courante et nous demandons à nos voyageurs de s’y plier. Aucun pourboire n’est obligatoire, cependant en cas de bons services rendus, il est conseillé de rémunérer par quelques roupies votre bienfaiteur. Pour indication, 100 à 300 roupies peuvent être laissés dans les restaurants (selon la hauteur de l’addition), entre 100 et 300 roupies par jour par personne pour chauffeur aimable et serviable.

Bagages : Pour les vols intérieurs, vous avez droit à 15kg en soute et 7kg en bagage à main. Le supplément est de 250INR (soit environ 3 euros) par kilo supplémentaire.

Pour les vols internationaux (Delhi/Katmandou), vous avez droit à 20kg en soute et 7kg en bagage à main. Le supplément est de 350INR par kilo supplémentaire.

ATTENTION NE PAS DONNER D’ARGENT AUX MENDIANTS ! La mendicité en Inde est organisée. Certains enfants sont volontairement sales ou tristes afin d’attirer l’attention bienveillante des voyageurs. Il est donc fortement recommandé de ne pas aider au développement de ce genre de pratiques douteuses en ne donnant JAMAIS d’argent aux mendiants. Cependant, des biscuits, chocolat ou autre nourriture est possible.

Ce voyage n'est pas adapté aux personnes à mobilité réduite